Les 3 ETF intelligence artificielle disponibles en Europe

Il n'existe que 3 ETF intelligence artificielle disponibles en Europe. Quel est le meilleur des trois? La réponse ici.

Les 3 ETF intelligence artificielle disponibles en Europe

Il n'existe pour le moment que 3 ETF intelligence artificielle UCITS, c'est-à-dire agréés pour les investisseurs européens. Je vais les passer en revue pour tenter de savoir si l'un d'eux ressort du lot.

Avant toute chose, je précise pour nos amis français qu'aucun n'est éligible au PEA.

L&G Artificial Intelligence

  • ISIN : IE00BK5BCD43
  • Frais annuels : 0,49%
  • Distribution : capitalisation
  • Réplication : Physique
  • Domiciliation : Irlande

L'ETF L&G Artificial Intelligence reproduit l'indice ROBO Global Artificial Intelligence. Celui-ci contient essentiellement des entreprises dont une bonne partie du chiffre d'affaires provient de l'intelligence artificielle. Les actions qui le composent sont également choisies selon leurs critères ESG.

C'est le tracker le plus cher de la liste, avec des frais de gestion de 0,49%. Sa liquidité est assez bonne, avec 600 millions d'euros d'actifs sous gestion.

Malgré le fait qu'il ne contienne que 61 positions, c'est un ETF très diversifié car chacune d'elle n'occupe pas plus de 2% du panier (la première ligne est AMD avec 2,4%). Dans les dix premières sociétés, on retrouve également Nvidia, Analog Devices, Microsoft, ASML, Cloudflare, Cognex, Ambarella, Autodesk et Illumina.

Il a augmenté de 38% sur 1 an.

WisdomTree Artificial Intelligence

  • ISIN : IE00BDVPNG13
  • Frais annuels : 0,40%
  • Distribution : capitalisation
  • Réplication : Physique
  • Domiciliation : Irlande

Le tracker WisdomTree Artificial Intelligence reproduit quant à lui l'indice Nasdaq CTA Artificial Intelligence. Cet indice a en fait été créé par la Consumer Technology Association, qui évalue "l'intensité" avec laquelle chaque société utilise l'Intelligence Artificielle, et établit ensuite un classement. Celles qui figurent dans le top 15 de ce hit-parade sont alors ajoutées chaque trimestre dans cet ETF.

Ses frais sont de 0,40%, ce qui le rapproche du tracker le moins cher de cette liste, que nous passerons en revue juste après. Il contient 67 sociétés et, comme son homologue de L&G, est malgré tout diversifié car la plus grosse ligne, SentinelOne, n'occupe que 3% du panier. Le reste du top 10 est constitué de Uipath, Mediatek, AMD, PKSHA Technology, Upstart, Qualcomm, Micron, Broadcom et SK Hynix.

Le gros point fort de cet ETF Intelligence Artificielle est, selon moi, qu'il est moins pondéré sur les États-Unis par rapport à ses confrères, car les actions américaines n'y occupent que 65% du panier. C'est déjà beaucoup, mais par rapport aux deux autres, c'est peu. Les pays qui suivent sont Taiwan (9,5%), le Japon (5%) et la Corée du Sud (5%).

Certes, Taiwan est clairement un risque géopolitique mais ce problème est contrebalancé par le Japon et la Corée du Sud, dont les marchés boursiers sont très bas et à partir desquels on peut donc espérer un retour vers la moyenne.

C'est le tracker qui a le moins augmenté au cours de la dernière année, avec un rendement de "seulement" 27%, ce qui plaira aux investisseurs qui recherchent la valeur plutôt que le momentum.

Xtrackers Artificial Intelligence & Big Data

  • ISIN : IE00BGV5VN51
  • Frais annuels : 0,35%
  • Distribution : capitalisation
  • Réplication : Physique
  • Domiciliation : Irlande

L'ETF Xtrackers Artificial Intelligence & Big Data réplique l'indice Nasdaq Global Artificial Intelligence and Big Data. En plus clair, il suit les sociétés internationales actives dans l'intelligence artificielle, les mégadonnées (big data) et la cybersécurité. Ici aussi, on tient compte des critères ESG pour choisir les composants du tracker.

C'est le tracker le moins cher de la liste, avec des frais de gestion de 0,35%, mais aussi le plus liquide, avec 2,24 milliards d'euros d'actifs sous gestion. Son panier contient 83 actions au total, dont les 10 premières sont très chargées en Magnificent Seven (sauf Tesla n'y est pas). Le top 10 contient également Salesforce, AMD, Samsung et Adobe.

Les États-Unis occupent une énorme place dans le panier du tracker, avec une pondération de 82%, suivis de la Corée du Sud, avec 6%.

L'indice sous-jacent, et donc l'ETF, ont augmenté de 56% sur une seule année, tirés par les Magnificent Seven. Dans notre comparatif, c'est celui dont le cours a le plus grimpé au cours de la dernière année.

Malgré ses frais plus faibles que les autres et son excellente liquidité, je trouve que ce tracker possède deux points négatifs : sa concentration trop forte sur les actions américaines et la surpondération de son panier sur les Sept Magnifiques.

Conclusion

Je ne possède aucun de ces trois ETFs, mais si je devais en choisir un, j'opterai sans doute pour celui de WisdomTree. Ses frais se situent dans la moyenne, sa liquidité est très bonne et il contient des sociétés moins surévaluées que les deux autres. Son cours a en outre moins augmenté au cours des derniers mois, ce qui en fait un bon candidat à un redressement.

Les informations contenues dans cette analyse ne sont pas des conseils d'achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

Si vous ne voulez rater aucun nouvel article, abonnez-vous à ma newsletter ci-dessous, likez ma page Facebook et suivez-moi sur Threads.